Actualités

Un nouveau bébé Tatou à 3 bandes !

Il y a quelques jours maintenant, un tout nouveau bébé tatou à 3 bandes (Tolyopeutes matacus) a pointé le bout de son nez à Biotropica.

 

 

Comme a son habitude, maman tatou prend grand soin de son petit dernier.
Ils passent tous les 2 beaucoup de temps cachés dans le terrier.

Essayez tout de même de venir les apercevoir et profitez en, en même temps, pour venir voir les bébés chauves souris géantes sur les ventres de leurs mamans. Ils partagent le même enclos !

De nouveaux petits piquants à Biotropica !

Et non il ne s'agit pas de nouveaux bébés porc-épics, mais bien d'une toute nouvelle espèce qui a élu domicile dans la serre, dans l'ancien enclos des mangoustes naines (ce même enclos où se trouvaient les loutres à l'ouverture de Biotropica).

Cette nouvelle espèce de porc-épics arboricoles originaires d'Amérique du Sud est appelée Coendou.

Un couple a été formé directement à Biotropica.

La femelle, Rési, vient du zoo de Franckfort en Allemagne  tandis que le mâle, Picasso, est arrivé du zoo de Kerzers en Suisse.

Jusque là tout se passe pour le mieux entre les 2 tourtereaux.

La famille Suricates s'est agrandie !

A peine un an après leur installation à Biotropica, la famille Suricate se plait dans son enclos.
Elle se plait tellement que de nouvelles petites boules de poils sont venues agrandir le groupe!

Né le 27 avril 2017 et après avoir passé presque un mois dans leur maison, les bébés gambadent désormais au milieu de leurs parents dans l'enclos.
 

 
 
 
 

 

 
 

 
"Bien au chaud sous la lampe chauffante"   "pres des adultes je ne crains rien"   "1ers pas dehors"

Ils commencent même à manger de la viande comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci dessous!

N'hésitez pas à venir les voir et à assister à leur gouter tous les week end à 14h!

 

Une nouvelle espèce de wallabies dans le Bush Australien

Depuis quelques semaines déjà, une nouvelle espèce de Wallabies a pris place dans l'enclos des Kangourous roux.

Les Wallabies agiles sont facilement reconnaissable à leur belle couleur sable et aux 2 traits blancs zébrant chacune de leurs joues.

Actuellement, nous sommes le seul parc Français à présenter cette espèce, qui n'est d'ailleurs présente que dans 4 parcs zoologiques européens!
 

Un bébé paresseux, un nounours, et 6 "mamans" humaines


 

Après la première naissance de paresseux française en 2015, personne n’attendait un nouveau petit aussi vite.  Un petit paresseux a été découvert dans un arbre de Biotropica un matin de novembre 2016. Tout occupée qu’elle était à sevrer son petit précédent, La femelle paresseux de biotropica, -manifestement très fertile !- n’a pas pu prendre en charge ce petit nouveau venu ! Chez les paresseux, chaque effort est compté !

Les naissances de paresseux étant très rares en captivité, nous avons décidé de l’élever au biberon, après plusieurs tentatives infructueuses de réadoption par sa mère.

La technique du Nounours, infaillible !!!

Le bébé Paresseux passant les 10 premiers mois de sa vie scotché à la fourrure de sa mère, c’est à la boutique souvenir de Biotropica que la mère adoptive idéale a été trouvée pour un bébé de 500 grammes : un magnifique nounours en forme de paresseux à long poils, bien douillet !!! Direction : La couveuse !!!
5 autres mamans (Jessica, Laëtitia, Léa, Lucille, Marina, nos soigneuses) et 1 papa (François, notre vétérinaire) se sont relayés afin de donner 5 biberons par jour, de 7h à 22h !!!
C’est un lait « sur mesure » qui a été fabriqué par Biotropica en coopération avec des collègues allemands et britanniques, mélange d’infusion de fenouil –pour le transit !- et de lait pour chaton !
La tâche est difficile, les bébés paresseux sont excessivement fragiles et le succès jamais assuré.

 

Une épreuve de patience
Donner le biberon à un petit paresseux tient du tour de force… toujours « très fatigué », il lui arrive de s’endormir plusieurs fois au cours du même biberon… qui peut durer près d’une heure…pour seulement quelques millilitres ingérés…

 

La découverte de nouveaux aliments et d’une nouvelle maison
Au bout d’une semaine le premier aliment solide est présenté : de la carotte cuite. Succès immédiat !!!
Au fil des semaines ont suivi : du riz très cuit et du riz soufflé trempé dans le lait, de la pomme de terre, patate douce, courge, petits pois, de l’endive, fenouil, céleri, épinard…

Agé d’un peu plus de 2 mois le petit paresseux pèse aujourd’hui 700 grammes et reste encore excessivement fragile, tout est mis en œuvre pour lui assurer un environnement propice à  sa survie et son épanouissement… A commencer par sa peluche adoptive, à la fois lit (au moins 21h par jour !), restaurant, aire de jeu et doudou. Ne lui dites pas, c’est un secret, mais deux peluches se relaient pour assurer cette noble tâche et rester toujours propres !!!

 

Un prénom pour ce bébé paresseux
Après plusieurs semaines de votes sur notre page facebook ( https://www.facebook.com/biotropicaennormandie/ ) bébé paresseux a désormais un nom !
Il s'appelle donc Flash, du nom du paresseux dans la dessin animé Zootopie !
 
Les paresseux à deux doigts (Choloepus didactylus)
Les paresseux à deux doigts sont des mammifères appartenant à la famille des Xénarthres (famille comprenant également les fourmiliers et les tatous), que l’on trouve exclusivement en forêt amazonienne. Ils sont directement menacés par la déforestation qui fragmente et détruit leur habitat.
 Ils se nourrissent principalement de feuilles, ainsi que de quelques fleurs et fruits. Les feuilles étant très difficiles à digérer, les paresseux ont un métabolisme très lent comparé aux autres mammifères. Et ne font pipi et caca qu’une seule fois par semaine !
Actuellement on trouve environ 200 paresseux dans les parcs zoologiques européens et seulement 18 en France, dont désormais 4 à Biotropica, seul parc français à les reproduire.  Chaque bébé compte !

Découvrez la vidéo réalisée par France 3 haute normandie :


 

Naissance exceptionnnelle !!!

Nous avons eu la chance d'avoir eu une naissance particulièrement exceptionnelle : des bébés scorpions dictateurs ont vu le jour !

Il s'agit très probablement d'une première naissance en captivité pour cette espèce !

Souvenez vous, ces scorpions sont arrivés il y a un an environ, suite à une saisie réalisée à Roissy, d'un avion en provenance du Cameroun ( http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/119-scorpions-vivants-saisis-a-roissy_1710809.html  )

Ces petits scorpions ne sont pas encore en présentation du fait de leur fragilité.
De plus la maman étant une femelle sauvage, il est nécessaire de lui éviter tout stress afin qu'elle élève les petits.

Cette naissance exceptionnelle vient s'ajouter à celles déjà observées à Biotropica : en effet plus de 50 espèces différentes ont été reproduites en 4 ans, la plupart étant des naissances rares ou d'espèces menacées de disparition !
 

Un nouvel enclos pour les jeunes femelles alligators

Il y a quelques jours, nous avons déplacé les jeunes femelles alligators se trouvant dans la terre des secrets (à coté des anacondas).
Ces jeunes femelles se trouvent à présent dans l'ancien enclos des mangoustes.
Les mangoustent rejoindront bientôt les porcs-épics dans la brousse africaine.

L'ancien enclos des jeunes alligators reste actuellement vide, le temps de réaliser des travaux pour accueillir prochainement une nouvelle espèce !!

Retrouvez ici la vidéo du déplacement des alligators :
 

2 magnifiques bébés !!

Nous vous avions annoncé il y a quelques temps attendre 2 heureux événements…

Il est donc temps de vous faire part des bonnes nouvelles !!

Voici donc en photo notre premier bébé Calao pie :
 

photo prise le 27 septembre photo prise le 09 octobre

Voici maintenant le résultat de l'échographie de notre femelle tatou à 3 bandes : un beau bébé !
 

Ces 2 petits se portent merveilleusement bien même s'il est encore difficile de les voir.

Et pour cause, bébé calao est toujours dans le nid avec maman.
Quant à bébé tatou, il ne montre que très rarement le bout de son museau, il préfère rester au chaud, en boule, sous le sable !

Voici une petite vidéo de ce joli bébé :

Les vacances approchent, il est donc temps pour vous de prévoir une petite visite.

4 ans !!

L'ouverture de Biotropica a eu lieu le 7 septembre 2012.
Cela fait déjà 4 ans et nous remercions tous les visiteurs qui nous ont rendu visite durant ces 4 années!

Ca vaut le détour!

Voici un reportage diffusé sur la chaine normande en juillet présentant Biotropica et la base de loisirs.

N'hésitez pas à y jeter un coup d'oeil pour en apprendre plus sur la brousse africaine et sur l'ensemble des jardins animaliers.

 

 

 

 

Bientôt un bébé tatou à 3 bandes?

Depuis quelques mois, une femelle Tatou à 3 bandes (Tolypeutes matacus) est venue rejoindre le mâle déjà présent depuis quelques années à Biotropica.

Après avoir pu observer des accouplements entre les 2 individus, le vétérinaire a donc décidé de réaliser une échographie sur la femelle afin de savoir s'il y avait gestation.

anesthésie au gaz de la femelle tatou à 3 bandes

Quelle ne fût pas la joie de toute l'équipe lorsque l'échographie a révélé un petit coeur battant la chamade!

échographie de la femelle tatou à 3 bandes par le vétérinaire

Il n'y a plus maintenant qu'à se montrer patient pour voir émerger du sable un petit tatou à 3 bandes.

Le saviez vous?
Les bébés tatous à 3 bandes passent quelques semaines totalement cachés, roulés en boule dans le sable, afin d'échapper aux prédateurs.

Nous ne manquerons pas, bien évidemment de vous informer des suites de cette gestation.

Pourquoi nos manchots ont ils un plumage aussi "moche" ?

Peut être êtes vous venus dans notre parc ces derniers jours et vous êtes demandés pourquoi certains de nos manchots avaient un plumage abîmé, aussi "moche"?
Peut être même avez vous pensé qu'ils étaient malades?

Et bien rassurez vous, ils sont en pleine forme!!

Ce plumage est tout à fait normal à cette période de l'année!

Et oui nos manchots sont en pleine mue! Ils changent l'intégralité de leur plumage et c'est d'ailleurs pour cela qu'ils vont moins dans l'eau, le plumage n'étant plus aussi imperméable.

Sur la photo vous pouvez voir un manchot en pleine mue au 1er plan et à l'arrière un manchot ayant terminé sa mue.

D'ici quelques jours, tous nos manchots auront revêtu leur superbe costume de majordome noir et blanc.

N'hésitez pas à venir les admirer, notamment aux goûters, chaque jour à 11h35 et 16h30.

 

Bientôt des bébés calaos pie ??

Les calaos pie sont présents dans la volière africaine depuis environ  un mois et déjà la femelle est introuvable !
Introuvable ? Non pas vraiment ! Il suffit d’avancer vers la maison et de regarder vers le nid pour voir un œil vous observer !!

Les calaos pie sont des animaux monogames et fidèles : le mâle et la femelle se choisissent pour la vie !!
Lorsque la femelle sent que le moment est venu de pondre, elle va choisir un tronc dans lequel  le mâle va littéralement l’emmurer !

Et c’est ce qu’il s’est passé voici quelques jours maintenant.
Voyez sur les photos, le male rapporte à la femelle de la terre, de la boue, des fruits, afin de refermer l’entrée du nid. La femelle se retrouve donc complètement emmurée, incapable de sortir se nourrir.

Mais ne vous inquiétez pas,  le mâle chaque jour, fait plusieurs allers-retours pour aller nourrir sa femelle.
Et cela durera le temps nécessaire, soit le temps d’incubation des œufs et le temps que les petits puissent sortir du nid avec la femelle.
 
Plus qu’une seule chose à faire : patienter pour savoir combien de petits vont éclore.
 

Ouverture de la Brousse Africaine

Après le territoire Australien ouvert en avril 2016, Biotropica continue de faire voyager ses visiteurs. Depuis le 11 juin, une nouvelle zone africaine de 2500 m2 accueillant 70 animaux tropicaux, s’étend dans les jardins animaliers à l’extérieur de la serre zoologique.
Sol sableux, rochers, cases recouvertes de paille et de chaume, yuccas, graminées, arbustes épineux plantent le décor, la brousse est là ! Les visiteurs-aventuriers, chaussés de leurs « patogas », coiffés de chapeaux de soleil peuvent commencer leur « randonnée africaine » et partir en immersion à la découverte des 70 animaux (plus de 15 espèces différentes) du continent. Majestueux Guépards, suricates, écureuils terrestres du Cap, porcs-épics, fennecs, oiseaux africains évoluent dans un environnement spécialement recréé pour eux. Le dépaysement est assuré.

Un groupe de guépards du Soudan

L’animal le plus rapide sur terre
Les guépards, ces athlétiques grands félins sont connus pour leur rapidité.
Mammifères les plus rapides sur terre ils atteignent les 100 km/h en quelques minutes !
Leurs os légers et leur colonne vertébrale extrêmement flexible leur permettent de projeter leurs membres postérieurs très loin en avant et de réaliser des tournants ou des demi-tours afin d’attraper beaucoup plus facilement leurs proies.

Espèce en danger 
Le groupe de mâles accueilli à Biotropica fait partie de la sous espèce des guépards du Soudan.
Il reste moins de 2000 guépards du Soudan dans la nature ! Biotropica a choisi de mettre en avant cette sous espèce afin d’aider à leur conservation.

La famille suricates

Véritable petite peluche connue par tous depuis le Roi Lion, les suricates vivent selon une organisation très hiérarchisée. Seul le couple dominant assure la reproduction. En revanche l’élevage des jeunes est assuré par l’ensemble de la colonie.
Les as de la surveillance !
Des sentinelles passent leur journée dressées sur leurs pattes arrière dans une position caractéristique très connue.
Dès que les sentinelles aperçoivent un prédateur, elles aboient très fortement afin de prévenir tous les autres individus de la colonie qui partent se cacher dans le terrier jusqu’au départ du prédateur.
 

Le chien du désert
 

Une protection hors du commun contre la chaleur du désert 

Le plus petit des canidés, le fennec est reconnaissable à ses grandes oreilles.Ces oreilles ont d’ailleurs une fonction très importe puisqu’elles permettent au fennec grâce à la présence de nombreux vaisseaux sanguins de se rafraichir lors des très chaudes journées dans le désert.
Ces grandes oreilles sont également des paraboles très perfectionnées. Grace à elles, il perçoit tous les petits bruits faits par ses proies sous le sable, et évite ainsi de longues heures passées à rechercher sa nourriture.

Immersion avec les oiseaux africains

Dans cet espace de 450 m2, les oiseaux africains cohabitent et s’ébattent joyeusement autour des visiteurs qui peuvent pénétrer dans la volière.
 

 

 

Calao pie Touraco de Schalow Echasse blanche
Pintade vulturine Tantale Rollier à ventre bleu

Encore une naissance !
 

Et quelle naissance!!
Il y a déjà quelques semaines que maman Pigeon couronné (Goura scheepmakeri) avait installé son nid en hauteur près des
bananiers de la terre des ressources.

Il y a quelques jours nous avons pu apercevoir un joli petit bébé !

photo de Michele Losada (association instinct-photo)

Comme vous pouvez le voir sur cette photo prise par l'un de nos visiteurs le 16 mai dernier, le bébé pigeon couronné possède
déjà une jolie petite crête!

A peine quelques jours plus tard, le 25 mai, ce joli petit bébé avait quitté son nid et accompagnait papa et maman
joyeusement dans la serre.

Evidemment papa et maman ne sont jamais bien loin et veille au grain!

N'hésitez pas à profiter de votre visite pour voir ce joli bébé !

 

A la conquête du Bush australien !

Profitez des vacances de printemps pour venir découvrir le nouvel espace australien!

Cet espace a été complètement revisité afin de vous permettre de découvrir les géants australiens : les Kangourous roux!

Rassurez vous, nos petits wallabies sont toujours dans une zone d'imersion, vous permettant d'être au plus près de ces adorables marsupiaux!

D'ailleurs en parlant d'adorables… De nouvelles frimousse se font voir de plus en plus !!

N'hésitez pas à nous rendre visite pour découvrir tout cela par vous même!

moticône smile

Depart vers une nouvelle maison….

Ce jeudi 31 mars marque un tournant dans la vie du petit alligator né à Biotropica en aout 2014!

En effet ce petit alligator est transféré au Zoo de Beauval afin de rejoindre des alligators du Mississippi albinos.

Voici quelques photos au départ :

               
François profite de la mise en caisse de transport afin de vérifier que tout va bien.

et à l'arrivée à Beauval :

     

et voici donc son nouvel enclos :


 

Toute l'équipe lui souhaite une belle vie à Beauval.
 

 

NAISSANCES ET ARRIVEE EXCEPTIONNELLES !!!!

Des bébés crocodiles miniatures d’Afrique (75 gr)  et 15 scorpions dictateurs géants du Cameroun (20 cm). A découvrir dans leur nouveau vivarium, lors d’une sortie en famille pendant les vacances.

Biotropica  est le 2eme parc au monde (avec un zoo américain en Floride), à reproduire actuellement cette espèce de crocos en danger critique d’extinction et à élever un groupe de scorpions dictateurs

Naissance de bébés crocodiles faux gavials* d’Afrique  
* appelé aussi crocodile à nez allongé, que l’on trouve dans les forêts tropicales d’Afrique de l’ouest.
 
Comme nous vous l'avions annoncé cet été, Biotropica a en effet eu la chance d’obtenir une ponte.
A l’issue d’une incubation qui a duré 92 jours, des petits museaux ont commencé à percer les coquilles !
Ces faux gavials miniatures ne pesaient que 75 grammes à la naissance ! Poids plume comparé à l’heureux papa qui en pèse près de 300 kg !

Le croco le plus menacé de la planète

Il resterait moins de 400 faux gavials d’Afrique de l’Ouest, ce qui place cette espèce en danger critique d’extinction !
Sans mesure de protection forte, elle aura disparu avant une quinzaine d’années…
A l’heure actuelle, dans le monde, on ne trouve qu’une soixantaine d’individus en captivité et seul un zoo situé en Floride les reproduit.
Leur père, « Léon » a été saisi bébé en Suisse, il y a 32 ans, sur un contrebandier à la descente d’un avion en provenance du Togo (d’où l’espèce a disparu depuis). Léon n’avait pas eu de descendance jusqu’à aujourd’hui !

15 scorpions dictateurs débarquent à Biotropica !

Une « découverte » pour le moins imprévue…  
 
C’est à Roissy qu’a été découvert à la descente d’un avion, dans un colis en provenance du Cameroun, un groupe de «Scorpions Dictateurs». Un bien triste sort attendait ces animaux introduits en contrebande en Europe et vraisemblablement destinés à quelques collectionneurs, au mépris des lois. 
En effet la Convention de Washington réglemente le commerce de ces animaux protégés et la loi Française en interdit la détention du fait de leur dangerosité. 
 
 

Biotropica bénéficiant des autorisations et du savoir-faire nécessaire à leur élevage, Les Douanes l’on contactée et la Serre a accepté de recevoir une quinzaine de spécimen. 
 
 
Un animal hors norme !  

Sans conteste la plus grande espèce de scorpion au monde (jusqu’à 20cm de longueur!!!) le Scorpion Dictateur est également l’un des plus impressionnants, du fait de sa couleur noir métallique et de ses robustes pinces! Le plus grand certes, mais pas le plus venimeux: se faire pincer est très douloureux, mais l’envenimation (par le dard situé au bout de la queue) n’est pas mortelle (s’apparente à une piqure de frelon).   
 
 

Un espoir de sauvegarde

Le Scorpion dictateur n’est jusqu’à présent pas élevé en Europe. Le groupe hébergé à Biotropica est donc le premier présent en parc zoologique. L’équipe vétérinaire fonde de grands espoirs sur la future reproduction de ce groupe, afin que leurs descendants puissent être envoyés vers d’autres zoos  et ainsi assurer en captivité une «population de secours» pour cette espèce qui régresse dans la nature.  

 

RARISSIME !!!!

Un bébé paresseux est né le 7 octobre !
 

Cette naissance est d'autant plus remarquable que c'est la seule française ces 30 dernières années !

Le papa, 15 ans né à Hanovre (Allemagne), et la maman 9 ans née à Zurich (Suisse),sont arrivés à Biotropica il y a un an
depuis le zoo de Arnhem(Pays-Bas) où ils résidaient. Le couple a été confié à Biotropica afin d’en réaliser la reproduction,
en moins d'un an ce fut chose faite !
Au bout d’une petite dizaine de mois de gestation, bébé paresseux est né.

 

Le bébé passe les premiers mois de sa vie collé au ventre de sa mère. (qui se déplace toujours en "cochon pendu", tant mieux,
le petit vit donc" à l'endroit, le nez sur les tétines (qui sont sous les aisselles de la maman).
Vers six à huit mois, il s'en détachera de temps en temps puis complètement à 18 mois.

Le saviez-vous ?
Le sexage des paresseux est très compliqué, les testicules sont intraabdominaux et le pénis minuscule est caché
dans des petits plis de peau…
Discret le paresseux ! il faudra attendre que le petit se détache de sa mère pour pouvoir le manipuler avec précaution.
En dépit de sa lenteur proverbiale, le paresseux possède de très longues griffes (plus de 10 cm de long!), une force
impressionnante par rapport à sa taille, et des canines excessivement affutées.

Pourquoi cette lenteur ? Le paresseux est un animal préhistorique (l'un des premiers mammifères apparu : le
célèbre "Sid" des dessins animés "l'Age de glace" qui n'a pas évolué depuis. Il vit dans la canopée où il se nourrit
presque exclusivement de feuillages -parfois toxiques!- et fruits verts. Ce mode d'alimentation très peu énergétique
nécessite une très longue digestion, avec de longues siestes,
et une économie de mouvement maximale pour économiser leur peu d'énergie.

 

Voici quelques images diffusées dans le journal de 13h de TF1.

 

 

Voici quelques images diffusées dans le journal de 20h de France 2.

Et voici le reportage diffusé dans le journal de 19h de France 3.

 

 

Nouvelle arrivée :

il y a quelques jours de nouveaux mâles chauves souris géantes de Livingstone sont venus rejoindre les mâles déjà présents dans la terre des origines.

Les chauves souris géantes de Livingstone, appelées également roussettes ou renards volants, sont endémiques des Comores, où elles sont en danger d’extinction.
En parcs zoologiques européens, il n’y a qu’une cinquantaine d’individus présentés dans 3 parcs zoologiques européens dont uniquement Biotropica en France.

Ces chauves souris mâles font parties du programme d'élevage européen.
Elles sont donc venues rejoindre Biotropica afin de permettre une meilleure reproduction globale de la population européenne en évitant la consanguinité et en allégeant les groupes reproducteurs.
En effet plus il y a de mâles dans un groupe reproducteur, plus il y a de concurrence pour les accouplements et plus il y a de bagarres (et donc de risques de blessures).

Ces chauves souris sont parmi les plus grandes du monde avec une envergure pouvant atteindre plus d’1 m 20.
Elles sont exclusivement frugivores et sont actives en journée.
N’hésitez pas à venir les rencontrer lors de leur goûter chaque jour à 16h30.

 

 

Ballet Nautique

Les manchots de Humboldt profitent de leur bassin et du bel été pour s'en donner à coeur joie!!

c'est un vrai plaisir de les voir virevolter!

n'hésiter pas à venir à leur rencontre, vous aurez peut être l'occasion de les voir jaillir hors de l'eau que ce soit au moment des goûters ou en fin de journée!

découvrez un avant gout avec cette vidéo :

 

 

 

 

Comments are closed.